Programme social et éducatif pour familles et jeunes affectés par la maladie d’Alzheimer, à Medellín, Colombie.

Le Groupe de Neurosciences de l’Université d’Antioquia (NSGA), Colombie, a décelé un grand nombre de familles touchées par la maladie d’Alzheimer depuis 1982. Depuis une dizaine d’années, ce groupe de recherche a suivi régulièrement ces familles et a pu ainsi déterminer une cause génétique qui est à la base de l?apparition de la maladie dans cette population particulière. L’idée de ce projet provient d’un appel lancé par le Club Rotary de Medellín Occidente vers les club internationaux, afin d’obtenir une aide aux familles très pauvres et leur proposer des activités éducatives et récréatives. Le Club Rotary de Luxembourg-Vallées soutient le projet grâce à l’appui financier du district 1630 et un apport substantiel du Ministère des Affaires Étrangères de Luxembourg. Le projet est géré par l’ONG luxembourgeoise. Ni à os de la Esperanza qui a une filiale en Colombie

 

Carte ColombieLe groupe de neurosciences de l’Université d’Antioquia (Medellín), est en train d’effectuer un suivi de plusieurs groupes familiaux de la région d’Antioquia, souffrant de la maladie « Alzheimer »

 

Une recherche scientifique plus approfondie sur ces troubles génétiques présents dans un groupe homogène permettrait à éventuellement de contribuer à réduire les dépenses médicales exorbitantes qui sont actuellement causées par la maladie d’Alzheimer dans tous les pays du monde.

 

Le Groupe de Neurosciences suit quelques 60 malades et 500 personnes se soumettant régulièrement à une visite médicale, neurologique et psychologique par an.

 

A côté des aspects médicaux et scientifiques ce projet veut également et surtout contribuer aux charges sociales que représentent pour la communauté locale l’assistance aux malades et à leurs familles.

 

Le projet consiste en complément du travail médical proprement dit à mettre en place une aide aux familles pour leurDames Colombie proposer des activités éducatives. Nous pensons tout d’abord sélectionner un groupe de 11 leaders de jeunes appartenant aux familles touchées par la maladie d’Alzheimer. Ces jeunes recevront un entrainement dans le groupe de neurosciences pour apprendre à manier la maladie et ils se convertiront en multiplicateurs des connaissances au niveau de leurs familles et de leurs communautés.

 

Les leaders seront choisis avec l’aide du personnel spécialisé de l’Hôpital de l’Université d’Antioquia, l’aide de familles touchées par la maladie et les autorités de chaque municipalité. Les leaders devront avoir une expérience dans le domaine du travail communautaire.

 

Le nom du projet :

 

Ne m’oublie pas ! No me olvides !


%d blogueurs aiment cette page :