Lutte contre la malaria.

Les Rotariens de Luxembourg et de France mettent en oeuvre le DDT dans la lutte contre la malaria.

 

Tous les ans, 3 millions d’enfants meurent du paludisme et des centaines de millions d’autres tombent gravement malades. L’impact sur leur scolarisation est des plus néfastes et toute l’économie de plusieurs pays du Sud est paralysés par ce fléau.

 

Pour qui a vu des enfants malades de la malaria en Afrique ou en Amérique du Sud la nouvelle qui est tombée sur nos écrans ce 16 septembre est presque incroyable. Dans la lutte contre le paludisme l’OMS recommande l’utilisation du DDT pour la fumigation des habitations. Quelques grammes pulvérisés 2 fois par an sur les murs agissent comme « rappel », les moustiques n’entrent pas et ceux qui entrent par malchance et se déposent sur les murs n’ont aucune chance de survie.

 

L’ONG « Iwerliewen fir bedreete Volleker » se bat depuis des années contre ce qu’elle appelle l’obscurantisme dogmatique de l’interdiction du DDT. Certains articles publiés à ce sujet peuvent etre retrouvés sur www.mitosyfraudes.org. La fiche technique du produit (Material Safety Data Sheet) dit d’ailleurs que chez les personnes qui ont fabriqué ou utilisé le produit pendant des années pas la moindre séquelle sur leur santé n’a pu être observée. Des amis médecins nous signalent meme que le DDD qui est très proche du DDT est utilisé dans le traitement des cancers de la surrénale.

 

Notre ONG propage également la culture de l’Artemisia annua (variété d’armoise en provenance de Chine) à travers des projets pilote au Pérou, en Colombie et au Cameroun. La tisane de cette plante prise pendant 5 jours guérit complètement de la malaria. Ceci se base sur des résultats à large échelle confirmés récemment par des médecins belges au Congo. Nous memes avons envoyé des feuilles séchées en provenance de nos jardins au Cameroun. Et des gens ont été guérit en trois jours. On nous harcèle pour avoir plus de notre tisane miracle.

 

Le DDT est préventif, l’Artemisia est curative. Les deux ensemble sont donc pour les familles pauvres africaines une bouée de survie, presque gratuite.

 

Les pays tels que l’Afrique du Sud qui utilisent le DDT dans la lutte contre la malaria depuis que la Convention de Stockholm l’a permis il y a 5 ans ont pu réduire le nombre de morts de 90%. Meme le WWF et Greenpeace recommandent maintenant l’usage du DDT dans les habitations. Un génocide de 50 millions de morts inutiles depuis l’interdiction commerciale du DDT il y a 30 ans fait chanceler des dogmes.

 

Avec un euro on peut sauver 10 vies ! Faites-le !

 

Pierre Lutgen


%d blogueurs aiment cette page :